Sauter la navigation
Retourner à la page des résultats de recherche

Lecteur multimédia

Transcription

Visuel:[Titre: Étude des mots en action - Compréhension de la structure des mots - Centres de littératie.] Narrateur: L'Enseignante commence par faire réfléchir les élèves sur ce qu'ils apprennent en participant aux centres de littératie. En travaillant par deux, les élèves participent à des activités d'étude de mots à plusieurs niveaux tandis que l'Enseignante donne une leçon de lecture guidée avec un petit groupe. Les étudiants expliquent ce qu'ils font dans chaque centre et comment cela les aide en tant qu'utilisateurs de la langue. Visuel: [Titre: Donna Dortman, Enseignante 2e/ 3e anne2e.] Donna Dortman: Les enfants travaillent maintenant dans leurs centres de littératie. Habituellement, lorsque nous avons des centres de littératie, je fais une lecture guidée en petit groupe avec les enfants. J'ai besoin de quelque chose qui va occuper le reste des enfants, qui vaudra la peine parce que c'est beaucoup de temps, donc ils doivent être vraiment, vraiment concentrés sur ce qu'ils font. Les centres doivent être à plusieurs niveaux afin que tous les enfants puissent accéder et utiliser le matériel en fonction de leur niveau. Ils sont généralement basés sur des choses que nous avons déjà faites dans le processus d'enseignement. Ils ont la chance de mettre en pratique ce dont ils ont besoin pour pratiquer et d'apprendre ce qu'ils doivent apprendre avant de passer à cette évaluation. Le travail dans les centres est souvent le type d'évaluation le plus fiable que je vois. Parce qu'ils s'amusent, parce qu'ils sont vraiment engagés, nous allons voir du très bon travail. En particulier pour la classe que j'ai cette année, j'ai beaucoup de garçons dans ma classe qui sont très kinesthésiques dans leur apprentissage, très vocaux et qui ont vraiment besoin de ce temps pour travailler avec une autre personne. Travailler en binôme a été le moyen le plus efficace pour moi de le faire. Ils se soutiennent mutuellement et vous ne vous retrouvez jamais avec un ou deux exclus. Que pratiquons-nous dans les mots et les centres? Élève: apprendre des choses dont vous pourriez avoir besoin en fin de route. Enseignante: Apprendre les choses dont vous pourriez avoir besoin en fin de route. Élève: Route? Quelle route? Élève: Le chemin de la vie. Enseignante: Dites-le encore, Max. Élève: Le chemin de la vie. Enseignante: Le chemin de la vie. Élève: Quel est le chemin de la vie? Enseignante: C'est comment vous vivez votre vie et ce que vous faites. Tout ce que nous apprenons à l'école n'est que des outils pour nous aider sur le chemin de la vie. C'était vraiment intéressant, Max, j'aime ça. Les enfants sont capables de naviguer dans la pièce et de travailler de manière très autonome pendant leurs activités au centre. L'une des choses que je sais des enfants, c'est que les centres sont leur moment préféré de la journée. Ils savent utiliser les outils qui se trouvent dans la pièce. Les centres leur donnent l'occasion de s'exercer à utiliser les différents outils dont ils disposent. Habituellement, ce que nous essayons de faire à la fin, c'est que nous revenions et que nous parlions des prochaines étapes. Y a-t-il quelque chose qui ne fonctionne pas pour vous dans la pièce en ce moment? Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez voir ou que nous devons changer? J'essaie de les impliquer dans tous les aspects de l'apprentissage car ils sont alors beaucoup plus engagés et pour moi, l'engagement est le but et tout parce que nous ne pouvons pas arriver à la compréhension si nous ne sommes pas engagés. Visuel: [Les élèves sont occupés dans les centres.] Élève: Le jeu est des banana-grammes et il y a des lettres, épelez un mot. Si vous avez deux personnes, c'est plus difficile car elles prennent parfois les lettres dont vous avez besoin. Si vous n'avez pas les lettres dont vous avez besoin, alors vous devez essayer d'épeler un autre mot avec les lettres que vous avez. Élève: Gareth a épelé titans et je travaille avec mon amie Melissa. Élève: Je trouve mes mots dans la pièce et tout ça. Cela nous aide à apprendre à les épeler et à les envoyer à leurs lettres. Nous avons ce petit tableau magnétique. Nous avons tout un tas de mots. Avec ces mots, nous faisons des phrases et nous avons des périodes, il y a des points d'interrogation ici. Ce sont les phrases que nous avons jusqu'à présent. Près de la nouvelle maison, des fleurs amusantes et des boules vertes se dirigèrent vers le bain. Après être montés dans les arbres, les gens regardent le drôle de singe. C'est ce que nous avons jusqu'à présent. Élève: Maintenant, nous allons faire de nouvelles phrases. Une fois nos phrases terminées, nous les relisons pour nous assurer que cela a du sens. En fait, nous faisons des mots. Nous donnerons à notre partenaire de faire des mots ou nous prendrions certains des mots d'ici. Nous les mettrions ici et leur ferions des mots avec eux. Faites des phrases avec eux. Élève: En ce moment, nous lisons sur le survivant des animaux. Nous pourrions prendre certains de ces mots et mettre peut-être toutes les informations que nous avons obtenues sur une phrase. Élève: Nous allons prendre le marqueur et prendre ce morceau de papier vierge et le mettre sur le dessus. Nous allons retirer cela. Nous mettons cela par-dessus, et ce que nous ferions, disons que j'ai demandé à Cole et Julia d'épeler excitant, et ils essaieront d'épeler excitant sur le papier. Nous vérifierons quelque part dans la salle si c'était bien ou pas. Si c'est le cas, nous mettrons un V, sinon, nous mettrons un X. Nous l'effacerons et passerons à la personne suivante. Donna: Enseigner de cette façon a été une vraie métamorphose pour moi. J'ai vu mon enseignement changer au fil des ans et cela m'a fait extrêmement plaisir. Je me souviens quand j'ai commencé à enseigner, les enfants apprenaient à lire, mais je ne savais pas pourquoi. Maintenant je sais pourquoi. Quand je les implique dans ce que nous faisons, tout est réel. Il ne s'agit pas d'une construction dans lequel ils doivent adapter. C'est ce dont ils ont besoin, ce dont ils ont besoin d'apprendre et ensuite ce que je peux faire pour les aider. Où je veux voir ces étudiants aller, c'est que je veux qu'ils soient en mesure d'identifier leurs forces en tant qu'apprenants et leurs besoins en tant qu'apprenants et de voir que les besoins ne concernent pas une déficience, mais ils sont ce que tout le monde doit avoir la prochaine fois qu'ils apprennent quelque chose. Nous commençons tous de la même manière, ressentant parfois le même sentiment de peur de prendre un risque et d'essayer de nouvelles aventures. Pour moi, c'est de cela qu'il s'agit dans cette classe, que c'est d'accord de faire des erreurs, c'est d'accord d'essayer quelque chose de différent. C'est bon d'aller à la couverture et de prendre un morceau de papier sans demander à l'Enseignante. C'est leur classe et ils sentent vraiment que cela leur appartient. Ils ont beaucoup à dire sur la façon dont cela fonctionne et ce qui doit être fait et ils sont très clairs sur ce dont ils ont besoin pour les aider à devenir les meilleurs apprenants possibles. J'adore voir les enfants qui ne lisent pas se transformer en lecteurs. J'adore voir les enfants qui arrivent et qui sont réticents à l'idée que les lecteurs soient soudainement enthousiasmés par les livres parce qu'ils ont beaucoup d'occasions de suivre leurs propres choix et leurs propres besoins.

Centre de littératie

L'étude des mots en action, Compréhension de la structure des mots, Centres de littératie
Type de ressource : 
Années scolaires : 
Programmes-cadres : 
Catégorie :