Sauter la navigation
Retourner à la page des résultats de recherche

Lecteur multimédia

Transcription

Visuel:[Titre: Étude des mots en action - Compréhension de la structure des mots - Bâtir la métacognition des élèves.] Narrateur: Les élèves discutent des stratégies qu'ils utilisent lorsqu'ils rencontrent des mots inconnus dans leur lecture. Il s'agit notamment de faire référence aux murs de mots et aux clés de compréhension affichés dans la classe, de découper des parties de mots, de prévoir à partir du contexte et de demander de l'aide aux autres. L'enseignant souligne que ces stratégies métacognitives aident les élèves à gagner en indépendance en lecture et à définir leurs propres prochaines étapes en tant que lecteurs. Visuel: [Titre: Donna Dortman, enseignante 2e/ 3e année.] Visuel: [Les élèves sont assis face à leur enseignante assis au tapis.] Donna Dortman: D'accord, nous allons lire un petit morceau aujourd'hui qui va nous aider à pratiquer l'une des stratégies que nous avons utilisées pour la lecture. Que pensez-vous des stratégies que vous utilisez pour la lecture? Comment appelons-nous cela quand nous pensons à la façon dont nous apprenons? Quel est ce grand grand mot que nous aimons tant? Alors, Natalie, comment ça s'appelle? Natalie: métacognition. Donna: métacognition. Qu'est-ce que ça veut dire? Nous pouvons même l'épeler, n'est-ce pas les amis? Max? Max: Réfléchissez à votre façon de penser. Donna: En pensant à ta pensée. Penser à votre apprentissage. Parfois, lorsque nous lisons, nous rencontrons des difficultés, nous avons donc besoin d'aide pour comprendre les choses. Les étudiants sont constamment impliqués dans l'auto-évaluation, essayant de les amener à identifier les prochaines étapes de leur lecture. Je trouve cela très efficace pour les enfants car une fois qu'ils savent pourquoi ils font quelque chose, ils sont beaucoup plus disposés à faire partie de n'importe quelle activité que nous proposons, mais leur faire savoir que le but est important, alors ils peuvent définir leurs prochaines étapes. Quelles genre de stratégies pouvons-nous utiliser lorsque nous avons besoin d'aide pour comprendre les choses? Cole, qu'est-ce que tu utilises? Cole: J'utilise le mot mur et j'utilise le mot. Donna: D'accord. Vous avez utilisé le mot mur et? Cole: Je cherche le mot dans la pièce. Donna: Comment savez-vous où sont ces mots, Cole? Cole: Parfois sur le mur de mots et parfois ils sont là-bas ou les gens m'aident à ajouter la fin. Donna: Bravo à toi. C'est bien expliqué. Quelles autres stratégies utilisons-nous lorsque nous arrivons à un mot que nous ne connaissons pas, Natalie? Natalie: Habituellement, si je suis coincée sur quelque chose, je regarde juste là-haut, puis je vérifie ceux que je peux essayer. Donna: D'accord, alors tu utilises les clés pour t'aider. Julia? Julia: Je les coupe en morceaux quand je suis coincé sur un mot. Donna: Je me souviens du jour où nous avons commencé à casser des mots en morceaux et nous avons vu comment nous pouvions si bien épeler. Et ce grand mot que nous avons épelé était métacognition, nous ne pouvions pas croire que nous savions comment l'épeler. Quelles stratégies aimez-vous, Kevin? Kevin: Eh bien, parfois, quand je lis un livre et que je ne peux pas le comprendre quoi qu'il arrive, je m'en fiche si je ne connais pas un mot, je continue de lire. Donna: D'accord, alors tu essaies d'obtenir les informations dont tu as besoin d'où ça? Kevin: Je suppose ce qu'est le mot et ensuite j'utiliserais ce mot plus tard. Et parfois, si je sais que ce n'est pas bien, je demanderai de l'aide à quelqu'un d'autre. Donna: D'accord, demander de l'aide est génial. Cassie? Cassie: Eh bien, parfois dans les livres, il y a un mot, je sais le lire mais je ne sais pas ce que ça veut dire. Donna: Excellent, combien de personnes ont ce problème? J'ai ce problème tout le temps. Garrett, tu m'as parlé d'avoir un genre de problème comme ça la semaine dernière mais c'était tout autour de quoi? Garret: Un nom. Donna: des noms, des noms de personnes. Vous pouviez essayer de les lire à voix haute mais vous ne les aviez pas entendus et vous ne saviez pas comment les prononcer. Le vocabulaire de nos livres devient alors important. Alors, que pouvons-nous faire si nous ne comprenons pas ce que signifie un mot? Que pouvons-nous faire? Cole? Cole: Les brisez en morceaux ou demandez de l'aide à quelqu'un. Donna: D'accord, mais ils peuvent déjà le lire. Vous pouvez lire un mot, mais vous ne savez pas ce que cela signifie. Qu'est-ce que ... Cole? Cole: Il suffit de le sauter, puis vous pourriez comprendre ce que cela signifie lorsque vous avez terminé. Donna: D'accord, alors au fur et à mesure de votre lecture, cela pourrait devenir clair. J'aime la façon dont vous avez répondu à cela. Garrett, qu'est-ce qu'on va dire? Garrette: Vous pourriez regarder dans le dictionnaire. Donna: Tu pourrais regarder dans le dictionnaire. Quel mot cherchions-nous dans le dictionnaire l'autre jour? Natalie: Optimiste. Donna: Optimiste. Et quel était le problème lorsque nous essayions d'écrire optimiste? Orateur 13: Que nous ne savions pas comment l'épeler. Donna: Eh bien, Mme Dortmund ne savait pas non plus comment l'épeler parce que ça n'avait pas l'air bien. Natalie: Ça aurait pu être un I ou un Y. Donna: D'accord. Nous avons donc fait une partie de ce travail. Donc, vous avez une très bonne gamme de stratégies que vous utilisez lorsque vous frappez des mots inconnus. Visuel:[Titre: Étude des mots en action - Compréhension de la structure des mots - Bâtir la métacognition des élèves.]

Bâtir la métacognition des élèves

L'étude des mots en action

Compréhension de la structure des mots, Bâtir la métacognition des élèves

Type de ressource : 
Années scolaires : 
Programmes-cadres : 
Catégorie : 
Année de publication :  2012