EduSource

NumArtsLitt !

La discipline artistique est privilégiée car lorsque les élèves « font de l’art » elles et ils doivent et ce bien malgré eux :

  • bouger et manipuler, donc s’investir sur le plan physique (exploration, expérimentation)
  • faire preuve de persévérance et de confiance en soi, donc s’investir sur le plan émotif  (essai et erreur, risque créatif)
  • exprimer leurs opinions et expliquer leurs façons de faire, donc se responsabiliser sur le plan de leurs choix et de leurs apprentissages.

L’engagement de l’élève est donc évidemment plus élevé lorsqu’elle ou il est en train d’apprendre par les arts.

De plus, lorsque l’on « fait de l’art » il est entendu que l’on accorde comme enseignant ou enseignante le temps qu’il faut à l’expérimentation aux fins d’acquisition des habiletés techniques et créatives reliées à un concept. Ces habiletés sont ensuite réinvesties dans la réalisation d’un produit personnel. Et, pour l’élève, l’apprentissage par les arts ne s’arrête pas à la répétition d’une formule ou à la maîtrise d’une technique mais bien à l’intégration d’une formule ou à l’application d’une technique en vue de la réalisation d’un produit final original répondant à des besoins personnels ou universels. Cette façon d’apprendre stimule et motive l’apprentissage, confère un sens d’accomplissement et de bien-être à l’élève et, par le fait même, lui fait vivre le succès.