EduSource

Engagement de l'élève

Conseil consultatif ministériel des élèves (CCME)

Qu’est-ce que le Conseil consultatif ministériel des élèves?

En 2008, la ministre de l’Éducation a pris un arrêté pour créer le Conseil consultatif ministériel des élèves (CCME) en vertu de l’alinéa 10 a) de la Loi sur l’éducation. La première réunion du CCME s’est tenue le 12 mai 2009. Depuis, chaque année voit une soixantaine d’élèves suggérant des conseils à la ministre de l’Éducation sur divers sujets liés au système d’éducation financé par les deniers publics. Il a pour but de donner aux jeunes, de toutes les régions de la  province, un forum leur permettant de « changer les choses ». Au CCME, les élèves ont une voix et on les écoute!

Que font les membres du Conseil?

Le CCME rencontre directement la ministre de l’Éducation. Auparavant, il se réunissait deux fois par an, une fois en mai à Toronto et une autre fois en août à l’occasion d’un camp de leadership. En 2014-2015, et les années qui suivront, le CCME se réunira une troisième fois durant l’année scolaire.

Pendant leur mandat d’un an, les membres peuvent créer des sous-comités sur des sujets qui les intéressent et en discuter lors de  rencontres en ligne. Ils peuvent être invités à participer à des consultations sur des politiques ou programmes qui ont une incidence sur les élèves.

Qui peut se présenter?

Les élèves de la 7e à la 12e année dans une école financée par les deniers publics de l’Ontario, peuvent présenter une demande pour devenir membre du Conseil. Aucune qualification particulière n’est requise. La ministre souhaite connaître les idées des élèves peu importe leur niveau de succès à l’école.

Le Conseil salue la diversité des élèves et accueille tous les points de vue et toutes les expériences de vie.

CCME – Les neufs indicateurs de La voix des élèves

Selon le CCME dès le début, une école qui favorise la participation des élèves et veille à ce que toutes les voix soient entendues ferait ce qui suit :

  1. Élargir les options parallèles au programme en tenant compte des intérêts des élèves pour inclure enrichissement, soutien par les pairs, soutien scolaire et activités.
  2. Rendre plus explicites les stratégies visant à aider les élèves à acquérir des aptitudes pour la vie (p. ex. leadership, travail d’équipe et communication).
  3. Veiller à ce que le milieu d’apprentissage soit inclusif sur le plan social (offrir des occasions de discuter des questions comme l’intimidation, le racisme, la diversité et l’inclusion).
  4. Veiller à ce que le milieu soit inclusif sur le plan scolaire (le personnel enseignant connaît les élèves et leurs styles d’apprentissage, ce qui favorise ou entrave leur apprentissage).
  5. Renforcer les initiatives Exprime-toi pour que tous les élèves se sentent les bienvenus et habilités dans leur école.
  6. Offrir aux élèves la possibilité de donner leur point de vue sur leur expérience d’apprentissage de façon à assurer la réussite (p. ex. comment inclure la technologie comme le tableau blanc électronique).
  7. Consulter les élèves et les tenir informés des décisions qui ont une incidence sur leur expérience éducative.
  8. Veiller à ce que l’expérience éducative soit équitable, où que les élèves habitent en Ontario (curriculum, matériel pour la salle de classe et personnel enseignant qualifié).
  9. Encourager l’adoption de pratiques écologiques dans les écoles et les salles de classe (compostage, recyclage, toits verts et options alimentaires saines).  

Questions?

Vous avez des questions? Envoyez-les par courriel à lavoixdeseleves@ontario.ca ou suivez la page Facebook Exprime-toi Ontario en cliquant « J’aime ».